Mount Sima – Et la saison de ski démarra!

C’est pour notre 3e HelpX que nous avons choisi de nous baser à Mount Sima, la seule et unique station
de ski du Yukon.
Le domaine est privatisé pendant le mois de novembre pour les équipes nationales du Canada,
et le Team Yukon.
Les températures hivernales du mois d’octobre et l’enneigement précoce
de la région permettent aux skieurs et snowboardeurs de s’entrainer au Nord du pays, avant de basculer en Colombie Britanique mi-décembre. Car Mount Sima est la première station
à ouvrir au Canada et tente d’être la première au niveau de l’Amérique du Nord (actuellement dans le top5).

Ce qui fait plaisir à voir, c’est la cohésion entre les jeunes de l’équipe de freestyle du Yukon et les professionnels qui s’entrainent. Et oui, ici tout le monde à sa place!

La station se compose simplement de deux remontées mécaniques,
de deux gros parks, un big air et d’une dizaine de pistes. À peine plus de trois cents mètres de dénivelé. Comment font-ils donc pour attirer des athlètes de niveau Coupe du Monde ?
Le designer shaper en charge des parks n’est autre que la personne qui avait été mandatée par le Canada pour construire le Park et les modules des JO de 2010 à Vancouver. Cette petite colline possède donc des équipements de niveau olympique. Chaque piste offre une vue imprenable sur le fleuve Yukon et les montagnes alentours. Volontaires et professionnels, travaillent pour que ce petit terrain de jeux attire le plus de monde possible.
Nous sommes dans le Territoire du Yukon. Ici, tout est possible!!!
Des volontaires viennent s’entrainer le Week-end pour devenir ski patrol, ou moniteur de ski, ou encore aider pour la logistique de la station. En échange d’une dizaine de jours de travail, vous avez votre forfait pour l’année. Ce que l’on n’a pas encore précisé, c’est que
la station est une association qui appartient à tous les Yukonnais. Comme avec leur compagnie aérienne AirNorth, les habitants du Yukon aime à rester le plus indépendant possible et tente de garder le contrôle sur leur économie. Comment résumer l’ambiance ? Simple, naturelle. Pas de prise
de tête…
Ici les gens sont
authentiques, et abordables. Chacun vient d’ailleurs
et a son histoire à raconter. C’est une terre d’immigration et cela donne un savoureux mélange d’accents et de traditions.

Ce qui caractérise cet endroit, c’est la spontanéité et l’envie de construire quelque chose ensemble, pour l’ensemble.
Chris, par exemple,
est moniteur d’escalade
et de cascade. Depuis 2006, en parallèle de son travail de la semaine, il propose des initiations à la cascade de glace pour tous niveaux, sur ses fameuses IceTowers.
À ses côtés, plusieurs volontaires passionnés
par la discipline se sont proposés pour l’accompagner dans son projet : Equinox IceTowers.

Construire des cascades
de glace en partant de rien, ça prend du temps.
Les tours sont au préalable montées au sol grâce
à des structures de bois,
un système d’arrosage diffuse de l’eau en continu depuis le sommet de l’édifice.

La glace se forme donc petit à petit, grâce aux températures basses du Yukon. Durant plusieurs semaines, l’équipe solidifie la structure avec des filets, branches et autres structures en bois. Depuis maintenant 3 ans, ces tours d’une douzaine de mètres sont un atout de plus pour faire venir les gens à Mount Sima. Greg organise parfois des soirées escalade de glace.
Tout le monde se réunis autour du feu, une bière à la main. Pendant que certain mangent une saucisse grillée au feu de bois, d’autre grimpent.
La définition parfaite du mot «savoir-vivre»!!!!

Mount Sima c’est aussi une vue imprenable
sur l’immensité du territoire, sur Whitehorse et
ses alentours. Un observatoire de quinze mètres de haut a été construit au sommet de la station, donnant à voir toutes les chaines de montagnes constituant l’horizon.

Depuis la station on peut aussi voir, Fishlake.
Ce lac de plusieurs kilomètres s’admire depuis de nombreux sommets. Déjà gelé depuis quelques semaines, les gens viennent profiter de longues balades en moto neige, ou en patins. La route pour y accéder est à couper le souffle.
Les pneus neige sont évidemment obligatoires, car ici les routes ne sont pas salées. Seuls les gravillons permettent de ne pas glisser sur ces étendus de glace. C’est une mesure de sécurité, pour préserver les animaux qui sont attirées par les dépôts de sel. Ce qui constitue un problème pour les pare brises des Yukonnais! On comprend mieux pourquoi ils sont tous fissurés et impactés!!!

Mais cela ne nous empêche pas d’apprécier cette petite route qui serpente entre les sapins, les collines, et les cabines pour la pêche…

On peut même y acheter son poisson, si la pêche n’a pas été couronnée de succès. Une ferme aquacole vend de l’Arctic char (Omble chevalier) fraichement pêché, pour un prix dérisoire. C’est quand même mieux, que de revenir bredouille à la maison ou d’aller faire ses courses à Carrouf !
Voilà le genre de journée que l’on peut passer à Mount Sima!!!

Après un beau coucher de soleil derrière les montagnes à seulement 16h, on reprend le pick up en direction de Winterlong, la brasserie du coin.
Ce brasseur propose plus d’une douzaine d’excellentes bières. Mais plus que cette offre, c’est l’ambiance qui donne à ce petit bar tout son attrait.
Tous les locaux de la colline viennent s’y hydrater. On partage de grandes tables à plusieurs, on sort les cartes et les jeux de sociétés. Tout le monde déguste sa pinte à l’abris du froid mordant qu’il fait depuis plusieurs jours.
Le Yukon c’est quand même très cool. On a hâte de voir si on sera aussi chanceux dans les Territoires du Nord Ouest, la semaine prochaine!!!!!!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *