Test chaussures – Scarpa SPIN

On profite d’une nouvelle invitation d’Alpinstore pour faire un court débrief sur la chaussure de trail Spin de chez Scarpa. On vous l’a déjà dit : le trail c’est pas ma tasse de thé. Si on doit souffrir à la montée, autant que la descente soit fun. C’est pour cela qu’entre les baskets et les roues, on a toujours opté pour le vélo…

Comme pour le précédent test trail, je vais tout de même tenter de faire la présentation la plus technique possible. Ce qui est cool avec les chaussures de trail, c’est que le jargon ressemble de plus en plus à celui du ski, on devrait donc pouvoir s’en sortir.

Sur le papier nous avons une chaussure vraiment light. À peine 250 grammes en 42 ! Avec un drop de 4mm, une semelle vibram en Mégagrip, elle est taillée pour avaler du dénivelé. Dotée d’un insert sur l’avant, elle permet de gagner en réactivité et confère un effet de pop, qui booste votre foulée. La basket emporte donc un paquet de technologies vous garantissant de meilleures performances et un confort accru.

Allez, il est temps de les passer aux pieds !

Première impression, on est vraiment extrêmement bien tenu dedans, j’avais peur sur ce point, car la Spin est vraiment light. Mes craintes sont de suite balayées. Au pied la chaussure n’est pas si légère et on se sent vraiment bien en sécurité avec. La semelle est assez rigide, ce qui devrait un bon point quand il faudra courrir sur les racines.

Nous partons pour un premier tour de piste sur les bords du lac d’Annecy. Sur le plat, les Spin sont assez confortables, l’amorti de la semelle compense assez bien la construction vraiment light de la chaussure. Elle sont plus à l’aise sur les parties en graviers que sur le bitume, mais dans les deux cas elles font largement l’affaire sur ce type de terrain qui n’est pas le leur.

Place à la montée sèche. Le team Scarpa nous a concocté un petit parcours sympathique. Départ du Petit Port et droit dans l’pentu, objectif Mont Rampignon. Pas loin de 500m de dénivelé à se farcir d’une traite.

Un parcours inspiré du kilomètre vertical. Voilà les conditions de ce test. Nous allons donc alterner phases de marche et phases de course afin de rester en forme jusqu’à l’arrivée. En montée, c’est vraiment génial. Les chaussures accrochent un max, le faible drop est pour moi un vrai plus. On fait moins d’effort à la montée et les semelles répondent du tac au tac.

Au final, la montée se fait bien et tout le monde arrive en haut assez rapidement. Les jugements sont unanimes : Le grip est au top et elles tiennent vraiment bien aux pieds. La légèreté est un vrai plus et tout le monde a l’impression qu’il a économisé des forces durant cet effort.

Il est temps d’attaquer la descente. Tout le monde se regroupe et c’est parti pour tester cette chaussure. Les foulées s’enchainent et malgré la fatigue, les appuis sont toujours aussi sûrs. On peut sauter d’un obstacle à un autre. Atterrir sur une racine. La Spin ne bronche pas. Le pied est en permanence retenu, la semelle vibrant accroche et amorti les moindres aspérités.

Au final nous dévalons la pente en 3 fois moins de temps qu’il nous a fallu pour la monter. Il est déjà temps de retourner au lac.

Alors, verdict ?

Une chaussure vraiment exclusive trail. Je ne pense pas que l’on puisse faire plus de quelques bornes sur le bitume. Elles sont taillées pour un terrain accidenté, pour avaler du dénivelé.

Elles sont faites pour vous si vous viser des trails avec de longs dénivelés positifs. Malgré leur légèreté, elles assurent en toute situation. Des chaussures vraiment techniques qui ne sont pas forcément faites pour tout le monde. En revanche, comme pour les chaussures de ski, Scarpa pense à tous les types de pieds et elles conviendront à quasiment toutes les morphologies.

Si vous visez des trails portées sur la durée et avec de longues projections, elles ne seront pas forcément les plus adaptées. À tester sur la durée, mais elles semblenet être taillées pour un effort soutenu de moyenne durée. Je dirais max 100 kilomètres, avec de niombreux obstacles.

Bonne surprise et très bon ressenti avec la Spin.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *