Test accessoires – Sol POCKET SURVIVAL PAK PLUS

Petit incontournable dans le sac à dos, le kit de survie. Pour certains c’est un gadget, pour d’autres, dont je fais partie, c’est de l’or en barre. Le kit Survival Pas Plus de Sol vous permettra d’emporter partout avec vous un ensemble d’outils de tous les jours, avec un minimum d’encombrement : à peine 200 grammes pour une trousse de 12 cm par 10.

Concrètement, que comprend ce kit et en quoi je trouve ça utile :

  • 1 – Rouleau de Duct Tape : Pour le médical ou le bricolage d’urgence. Pansement, attelle, réparation de gore-tex, etc.
  • 1 – Aiguille à coudre : Pour la couture, certes, mais aussi en médical, pour les ampoules, échardes, etc.
  • 1 – Bobine de fil à coudre : Toujours pour la couture, mais aussi pour traiter les ampoules par exemple.
  • 1 – Feuille d’aluminum épais :
  • 1 – Boussole : On sait tous à quoi ça sert, mais ça vaut vraiment le coup de prendre le temps d’apprendre à l’utiliser.
  • 4 – Hameçons de pèche : Pour la pèche, bien entendu. Être et durer, si vous avez la possibilité de vous restaurer en cours de route, ne passez pas à coté.
  • 1 – Loupe : Pour les soins nécessitant une meilleure visibilité. Démarrer un feu, si vous avez perdu votre pierre à feu.
  • 6 – Tablettes de purification Micropur : Si la situation d’urgence dure, il faudra s’hydrater. Une pastille permet de traiter un litre d’eau.
  • 1 – Cordelette en nylon : Réaliser du piège, amarrer un abri d’urgence, réparer une bretelle de sac. On peut tout faire avec de la paranoïde.
  • 1 – Mini-lampe LED : Indispensable pour voir ou être vu. Petite lampe qui tiendra aisément entre vos dents, vous laissant les mains libres pour traiter une situation d’urgence ou autre.
  • 1 – Couteau de survie : Couteau de poche, ultra-coupant (je sais de quoi je parle) et avec une bonne prise en main. Idéal pour tailler du petit bois, dépecer du gibier, etc.
  • 1 – Bobine de fil de fer : Poser un collet, faire des réparations d’urgence, etc.
  • 1 – Miroir de signalisation : Pour signaler sa position auprès des secours, mais aussi pour se procurer des soins nécessitant un miroir.
  • 1 – Émerillon agrafe : Pour la pèche, mais également pour quelques bidouilles mécaniques.
  • 1 – Briquet pierre à feu : Jamais déchargé, pas de problème d’étanchéité. Vraiment indispensable pour démarrer un feu en toute sérénité.
  • 2 – Plombs pour ligne de pèche : Ça peut faire rigoler, mais j’ai testé la pèche de survie sans plombs en Patagonie, mon hameçon n’a jamais touché l’eau à cause du vent. Un plomb m’aurait permis de pécher pour de bon et manger autre chose que des pousses de bambou.
  • 1 – Sac à eau 1 litre stérile : On n’a pas forcément sa gourde avec soi. La poche vous permettra de vous en servir comme récipient, mais aussi de faire un pansement occlusif, ou une poche en cas d’éviscération.
  • 4 – Mèches allume-feu Tinder Quik™ : Mèches d’amadou inflammables avec les étincelles de la pierre à feu, environ 2 minutes de durée de combustion, assez pour lancer un feu et éviter de subir la morsure du froid. La flamme est réconfortante et vous fera avancer.
  • 2 – Feuilles de papier Waterproof : Pour noter des informations médicales importantes lors d’un secours, pour noter des informations d’itinéraire, de contact, etc.
  • 1 – Sifflet de survie : Pour alerter les secours, mais surtout pour être retrouvé une fois l’alerte donnée.
  • 4 – Epingles à nourrice : Se fabriquer un bandage, effectuer quelques soins, des réparations.
  • 1 – Crayon à papier : Très utile dans plein de situations. Dessiner une carte, laisser un message, des infos utiles, etc.
  • 1 – Chaine : La seule utilisation que je lui ai trouvé jusqu’à présent, c’est d’en faire un pendentif pour une situation d’urgence. Notez les infos vitales de la victime : groupe sanguin, heure du garrot, nom etc. sur un papier et fixez ce papier à la chaine puis autour du cou.

Le tout packé dans une pochette étanche, accompagnée d’instructions de survie. Vous êtes armé pour un paquet de situations inattendues. Seul bémol, et pas des moindres, on est en droit de s’attendre à une couverture de survie qui, étrangement, n’est pas présente dans le kit. J’avoue que c’est pour moi l’un des premiers objets quand je pense kit urgence, survie.

Mais à part cette étrangeté, le kit est vraiment taillé pour vous permettre de faire face à de nombreuses situations différentes. Nous avons gardé tout ce qui le compose mais l’avons dispatché dans différents autres kits. La plupart sont dans nos trousses de premiers secours et survie, et le reste est réparti entre les poches du sac et du pantalon.

On a donc là un parfait petit kit de démarrage pour se créer sa trousse de survie.

N’hésitez pas à jeter un œil sur les produits de survie.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *