Formation recherche en avalanche

Vendredi 06 Avril 2018.

Il n’est jamais trop tard pour se former à la sécurité. Toujours son Arva, sa pelle, sa sonde et si possible un airbag.

Je profite donc du fait qu’Alan, notre stagiaire, aille passer l’Euro 2 (pour devenir moniteur ESF) pour lui faire réviser les bases de la recherche en avalanche. Et par la même occasion lui éviter un moment délicat en cas d’échec au test sécurité.


Le test ? il est assez simple. :
Une avalanche – 2 victimes – 8min pour trouver la première victime, la marquer, puis trouver la seconde victime et la déterrer.

Avec de la pratique, rien de bien sorcier. En conditions réelles c’est tout de suite plus délicat. Et quand on travaille pour la marque française de sécurité avalanche, on n’a pas trop le droit d’échouer à ce test. Au risque de subir railleries et quolibets…

Comment se passe une recherche : Il y a quelques étapes à surtout ne pas oublier. Le reste n’est que gestion du stress et méthodologie.

  1. Alerter les secours et mettre toute le monde en sécurité. Éloigner les téléphones des détecteurs de victimes.
  2. Passer en mode recherche. Poser son sac et ne garder avec soi que l’appareil, la pelle et la sonde.
  3. Recherche du signal : faire des zig-zags sur toute la largeur de l’avalanche en respectant les distance de fonctionnement de son appareil (largeur de bande de recherche).
  4. Recherche approximative : suivre les indication fléchées de l’appareil. Il vous coduira à la victime la plus proche.
  5. Recherche fine : à moins de 3m de la victime, l’appareil change d’affichage. Il vous faut maintenant l’approcher du sol et faire des passages en croix pour trouver la valeur numérique la plus faible (synonyme de distance la plus proche de la victime).
  6. Recherche du point : utiliser sa sonde et la planter à 90° dans la neige, tous les 20 cm environ, en formnt une spirale. Dés que vous toucherez la victime vous le sentirez, pas d’inquiétude.
  7. Dégager la victime en creusant à plat, en V pour faciliter l’évacuation de la neige. C’est là la partie la plus longue et fastidieuse. Ne pas hésiter à se relayer entre “creuseurs” et “nettoyeurs”.
  8. La victime respire, ouf ! Vous pouvez vous occuper des suivantes.

 

Bilan ? Premier passage raté pour le jeune. Mais ensuite un second tour plutôt pas mal (2min de rab sur le temps du test) et un score à 3min 45 pour le dernier passage. Verdict ce lundi pour le grand test.

Il ne nous reste plus qu’à croiser les doigts pour qu’il n’aie pas à utiliser son appareil en cas réel.
En attendant la vidéo de la recherche prise au drône par Baptiste.

Et surtout, n’oubliez pas ! Sortez couvert : Arva – pelle – sonde obligatoires, Airbag recommandé. Toujours une trousse de secours avec une couverture de survie. Un téléphone en état de marche – et la connaissance du lieu où vous vous trouvez ; ça aide énormément les secours à venir vous récupérer en hélico.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *